Environnement : comment modifier ses habitudes de voyages ?

La terre est dotée d’un très beau paysage qui mérite à tout prix d’être protégé. Cette préservation passe en effet par un changement d’habitudes communes. Souhaitez-vous y participer ? Si oui, cet article vous intéressera à coup sûr. On vous présente ici quelques bonnes attitudes écologiques à adopter pendant vos voyages.

Changer ses habitudes de transport

Bien que modernes, les moyens de transport comme l’avion sont de véritables sources de pollution atmosphérique. Pendant leur fonctionnement, ces derniers émettent une énorme quantité de CO2. Ils contribuent ainsi fortement à l’augmentation de l’effet de serre, accélérant ainsi la destruction de votre environnement.

Mais alors, comment changer ses habitudes par rapport à cela ? Il ne s’agit pas de ne plus prendre l’avion, mais de le prendre intelligemment de façon à limiter l’impact sur l’environnement. Par exemple, vous pouvez tout simplement privilégier les courts trajets aux vols long-courriers. Avec cette méthode, vous arriverez certainement à diminuer votre action de pollution sur votre écosystème.

Une fois arrivée à destination, optez pour des moyens traditionnels plus écologiques. La marche, les vélos, les trains ou encore les moyens de transport en commun sont donc à privilégier. En alternative, vous pourriez aussi pratiquer du covoiturage ou de l’intermodalité si vous y êtes quelque peu contraint. Cette dernière astuce (intermodalité) consiste à prendre votre véhicule et à vous rendre à une station de métro pour emprunter le train.

Choisir convenablement son logement et bien l’entretenir

Pour profiter de la beauté d’un lieu lors d’un voyage, vous devrez absolument y réserver une chambre d’hôtel. Pour le coup, faites le choix d’une chambre qui utilise une source d’énergie renouvelable pour son alimentation. De cette manière, vous réduirez votre consommation d’énergie électrique et vos émissions de CO2 diminueront par ricochet.

Si cette solution semble impossible, vous pourrez toujours opter pour un espace qui dispose d’une bonne isolation thermique. Cela vous permettra également de diminuer la température de votre chauffage et par conséquent de baisser d’un trait vos rejets de dioxyde de carbone.

Au cas où toutes ces options ne sont pas envisageables, vous pourrez toujours vous offrir un logement et ensuite le rénover. Vous pourrez par exemple procéder à l’augmentation de son nombre de fenêtres. Ce qui vous permettra donc d’utiliser une ventilation naturelle.

Réduire sa consommation de viande ou alors passer au régime végétarien

Saviez-vous que pour produire 1 litre de lait on émet en moyenne 1 kg de CO2 ? Beaucoup ne le savent pas, mais la consommation de la viande est également un élément qui participe activement à l’augmentation du taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Pour rester écolo, vous êtes désormais appelé à réduire votre consommation de viande lors de vos voyages (et même au quotidien). Vous pourrez même faire mieux que cela en optant pour un régime végétarien.

Opter pour des vacances ou des week-ends à proximité de chez vous

Pourquoi utiliser des moyens de transport très polluants si vous pouvez effectuer vos vacances tout près de chez vous ? En préférant passer vos vacances au sein de votre agglomération, vous ne réaliserez pas que des économies. Vous pourrez ainsi opter pour des moyens de transport moins (ou pas du tout) polluants pour votre déplacement.

Pour finir, vous pourrez aussi emporter vos sacs écologiques et biodégradables pour réaliser vos courses. De simples habitudes qui vous aideront à demeurer écolo pendant vos voyages. Les bonnes habitudes s’intègrent au quotidien. Commencez dès maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge